Carnets de voyages

Echange Corbières-Thuringe août 2011 / mai 2012


Présentation | Brochure de présentation de la Thuringe (PATT Erfurt) | Nos amis du PATT en Corbières | Brochure de présentation des Corbières | Brochure de compte-rendu au retour de Thuringe | Compte-rendu de notre voyage en Thuringe | Toutes les photos de notre voyage en Thuringe | Documents |

Compte-rendu de notre séjour en Thuringe
Retrouvez jour par jour le déroulement de notre séjour.

la deuxième semaine
Première semaine
la troisième semaine
DIMANCHE 13 MAI
A notre arrivée, nous avons été chaleureusement accueillis par l'association PATT, qui nous a remis le programme de notre séjour à Erfurt et les activités prévues durant ces trois semaines.

LUNDI 14 MAI
Nous sommes reçus ce lundi par la responsable des relations européennes avec le Land de Thuringe, Madame Gisela HEUBACH. Etait également présent à cette réunion Monsieur LEVOUX, représentant des Affaires Culturelles Françaises sous l'égide de l'ambassade de France et du Ministère des Affaires Etrangères françaises.
A la suite de cette réunion nous avons eu une visite guidée de la vieille ville historique d'Erfurt sur le tracé de la Via Regia, par le Docteur Reiner Prass, professeur d'histoire maîtrisant parfaitement la langue française. Ceci nous permis de pouvoir poser des questions précises auxquelles il nous répondit avec une grande érudition, pour notre plus grande satisfaction.
 
 
Le soir nous avons été invités à un repas convivial par les membres du PATT, afin de partager nos premières impressions.

MARDI 15 MAI
Nous nous sommes rendus à l'Hôtel de Ville d'Erfurt pour y préparer, dans l'ancienne salle des archives, l'exposition sur les Corbières, qui devait nous permettre de présenter notre belle région aux thuringeois et thuringeoises.

MERCREDI 16 MAI
Monsieur AUESEWEIN, adjoint aux Affaires Culturelles auprés du Maire d'Erfurt, nous a reçus dans la grande salle de réception.
Après les salutations d'usage nous lui avons présenté notre projet, puis il nous a raconté l'historique de cette magnifique salle richement décorée et nous a donné l'explication des fresques qui couvrent entièrement les murs de cette salle.
Nous sommes ensuite retournés dans la salle d'exposition ou nous avons présenté notre travail sur les Corbières au public présent. En ouverture de l'exposition, une jeune accordéoniste nous a joués quelques airs connus. Puis Le professeur XXXXX a fait une conférence sur l'Art en général et celui de Oana DAMANN en particulier.
Cette exposition a rencontré un vif succès.

JEUDI 17 MAI
Le lendemain nous sommes allés à WEIMAR visiter la très célèbre bibliothèque Anna Amalia, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO superbement restaurée après un terrible incendie en 2003. Anna Amalia, duchesse de Saxe-Weimar-Eisenach (24/10/1739 - 10/04/1807) était une grande érudite et femme politique avisée, également connue pour ses talents de pianiste et de compositrice. Elle a donné son nom à cette bibliothèque, qui rassemble toute sa collection personnelle.
Lors de cet incendie 50 000 livres furent détruits et 62 000 abîmés. Seuls 60 000 livres ont pu être restaurés et sont actuellement exposés.
Le système de sauvegarde, puis de restauration, a consisté à congeler rapidement les ouvrages, qui avaient été détrempés par l'eau ayant servie à éteindre l'incendie, dans l'azote liquide pour éviter qu'ils ne moisissent. Par la suite ils seront décongelés sous vide. Ce procédé assez singulier provoque la vaporisation immédiate de l'eau sans laisser de traces.
Ensuite nous avons visité la maison où vécu Goethe (28/08/1749 - 22/03/1832). Ceci nous a permis de nous imprégner de la vie quotidienne de ce grand homme à travers les objets usuels qui l'entouraient. Comme ses contemporains il toucha à diverses sciences de la poésie, du drame, de la botanique, de la géologie, de la botanique et même à la politique.
Né à Francfort il finit sa vie à Erfurt. Véritable humaniste il représente le classicisme de Weimar et la Sturm und Drang, deux mouvements littéraires auxquels participa aussi Schiller.
Pendant 2 ans (1786-1788) il vécut sous le charme de l'Italie, pays à la mode pour tous les intellectuels d'Europe, où il vécut une véritable renaissance, ce qu'il ressenti comme une seconde naissance.
Lors de son retour à Weimar il devient ministre du Duc, et fait la connaissance de Schiller, devenu son meilleur ami. Son mariage avec Christina Vulpius ne l'empêcha pas de collectionner les conquêtes féminines car il recherchait l'éternel féminin incarné par la beauté physique et morale, tendant vers l'absolue ou la perfection. On ne compte plus ses conquêtes, souvent bien plus jeunes que lui (âgé de 73 ans, il demande en mariage Ulrike von Levetzow à peine âgée de 18 ans).

Portrait de Goethe

Maison de Schiller
De même nous avons visité la maison de Schiller (10/11/1759 - 09/05/1805), grand ami de Goethe, qui fut non seulement un grand poète, mais aussi, et ceci est moins connu des français, un politicien tout comme Victor Hugo. Il obtint même en 1792 la nationalité française qui lui fut remise par Danton à la révolution française.
Par ses œuvres il a influencé le romantisme allemand.
Il existe en Suisse une fondation Schiller qui a créé un prix littéraire en 1905, ce prix étant remis aux meilleurs auteurs Helvètes.

Goethe et Schiller
Profitant du beau temps, nous sommes montés au château du Belvédère qui domine la ville. De là nous avons eu une superbe vue sur la ville de Weimar et ses environs. Ce château de style baroque est devenu une une école de musique très renommée. Dans son temps il servit de résidence représentative à la duchesse ANNA AMALIA de 1756 à 1775.
VENDREDI 18 MAI
Déplacement à BILZINGLEBEN, site préhistorique, mondialement connu, qui fait écho à Tautavel, et où ont été trouvées des traces d'activité humaine vielles de 400 000 ans.
Notre guide étant un professeur d'archéologie, nous avons eu la chance de bénéficier d'explications détaillées, et nous avons pu poser de nombreuses questions auxquelles il a répondu avec la plus extrême amabilité et précision.
C'est surtout grâce au travertin que la conservation du site pu être aussi excellente. Actuellement 37 ossements humains ont été découverts, et représentent les restes de trois personnes.
Les restes de 54 espèces d'animaux ont étés exhumés, ils représentes la diversité et l'évolution biologique au fil du temps.
Des outils, essentiellement à base de silex, attestent du niveau de connaissance de ces ancêtres.
Le mystère demeure entier sur le cercle de 9m de diamètre qui est composé d'os d'animaux et de pierres volontairement incrustés dans la terre.

 
Dans l'aprés-midi, nous avons eu le privilège de pouvoir visiter les coulisses du théâtre contemporain d'Erfurt, un des plus récents et moderne d'Allemagne, inauguré en septembre 2003.
Ceci nous a permis d'avoir un aperçu de la complexité du travail que demande une représentation de seulement 2 heures.
Nous avons été impressionnés par la dimension de la scène, plus de 1 000 m2, et toute la machinerie, normalement invisible du public, mais qui permet les effets spéciaux les plus étonnants.
De par sa forme arrondi, la salle possède une acoustique exceptionnelle.

 
Puis le soir, nous avons assisté à la représentation de la célèbre operette de Jacques Offenbach "Orphée aux Enfers". La mise en scène était traitée de manière contemporaine, ce qui la rendait plus accessible et divertissante, même pour un public néophyte.
A noter que le rôle de l'opinion publique était tenu par Jens Goebel, qui avait été auparavant ministre dans le gouvernement de Thuringe. Comme quoi la politique ouvre tous les chemins.

© Theater Erfurt

© Theater Erfurt

© Theater Erfurt

SAMEDI 19 MAI
Samedi nous sommes allés à Eisenach, célèbre pour son château de la Wartburg, fondé en 1607, et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Luther (1483-1546), théologien et réformateur religieux y traduisit le nouveau testament en langue allemande pour le rendre accessible au peuple, ce qui marqua le début de la réforme protestante au 16ème siècle.

La chambre de Luther
C'est également le lieu où Elisabeth, Princesse de Thuringe (7-07-1207/17-11-1231), future sainte Elisabeth, vécu de l'âge de 4 ans, jusqu'à son départ pour Marburg en 1227, après le décès de son époux Louis IV, Prince de Thuringe.

Le cabinet de travail de Bach
En dehors de la Wartburg, Eisenach possède de nombreux autres sites historiquement intéressants, notamment la maison de Johan Sébastian Bach (31/03/1685 - 28/07/1750) fils d'une famille de musiciens.
Nous avons eu le privilège d'avoir une présentation, par un professeur de musique talentueux, d'instruments de musique utilisés par Bach lui-même.
Bach fut peu connu de son vivant en Europe, si ce n'est en Allemagne. Cependant la musique baroque a atteint avec lui son apogée.
Eisenach fut également une ville industrielle importante jusqu'à la chute du mur en 1989. Nous avons put voir les restes de l'usine de construction automobile AWE, qui fut l'une des plus importante de l'ex DDR. Cette usine avait été fondée en 1896 sous le nom "Fahrzeugfabrik Eisenach" (FFE). C'était à cette époque, après Daimler et Benz (qui étaient encore deux firmes différentes), le troisième constructeur automobile d'Allemagne. Par la suite l'usine devint une filiale de BMW, avant d'être nationalisée après la guerre par l'administration de la DDR pour produire la Wartburg, voiture d'un standard plus élevé que la populaire Trabant. (pour en savoir plus sur ces voitures, consultez le site du Club Eurotrabi). La dernière WARTBURG est sortie des chaînes de montage le 10. April 1991. L'usine, maintenant désaffectée et en grande partie en ruine, est dans l'attente d'une réhabilitation. Il est à noter que la monumentale porte principale et l'un des bâtiments ont été classés Monuments Historiques.
Aujourd'hui Eisenach a retrouvé son industrie automobile : OPEL y a installé depuis septembre 1992 une de ses usine qui compte parmi les plus moderne du monde.
A Eisenach se trouve également la maison habitée la plus étroite d'Allemagne (1m91 - classée Monument Historique). En plus de son étroitesse, cette maison est remarquable par sa façade en bois sculpté et peint du plus pure style rococo (photo de gauche).
 
 
 
 
L'immense forêt de Thuringe, qui entoure Eisenach, renferme également des sites pittoresques, telles les gorges du Drachenschlucht, (Gorges du Dragon). Il s'agit d'un défilé très étroit (68cm seulement par endroit), sur une longueur d'environ 3km, creusé au fil des siècles par un petit ruisseau où la particularité est de marcher au-dessus de l'eau, sur un chemin de grilles aménagées à partir de 1822 (photo de droite).
   la deuxième semaine

 

 


Ce site fonctionne très bien avec Internet Explorer 8 (ou sup.) , mais il est plus joli avec Firefox

©2012 JLB-Créations